SALON PARISIEN

Dans un splendide salon parisien, étaient réunis les immenses

artistes de demain.

On causait agents, tournées, esthétique, virtuosité.

En marge des discussions, un homme assis, observait avidement

Ce spectacle de figurants.

Quand un jeune interprète de talent l'interrogea :

“ Dites-moi, monsieur, de quel cercle mondain êtes-vous la quadrature?

“ Moi, jeune homme, répondit le songeur, je suis l’humble serviteur de la  Nature.”

©2017

LE PIPI DES BOIS

Vite une envie pressante,

on se cache dans les bois 

ce buisson fera l’affaire

on fait surgir son derrière,

on se soulage,

un peu sur les chaussures,

sans suspecter

qu’à deux pas sussure,

la langue bifide

A deux extrémités 

d’un serpent bien renseigné.

 

De mémoire de cul,

On eut jamais si bien joui 

et depuis à cet endroit,

les femmes, en nombre,  

viennent faire 

Le fameux pipi des bois.

©2017

LE MARRON D'INDE

Un jeune marron d’Inde à l’âme honnête, s’ouvrant à maturité, pensait que le moment était venu de se débarrasser de sa bogue, une enveloppe hérissée de piquants, qu’il portait depuis longtemps.

Pour réaliser son plan, il sauta de la branche la plus haute du marronnier afin d’éclater la capsule épineuse, qui rendait sa vie soucieuse.

Après une cascade olympique, il gisait dans le gazon, libéré de sa prison.

Le voilà tout doux, tout brillant comme un sou neuf, faisant une entrée fracassante dans le monde, un monde si méchant , que le jeune marron, regretta amèrement sa bogue de piquants !

©2017

CASTING

Urgent : 

Laboratoire pharmaceutique cherche nouvelle maladie.

Audition, vendredi matin à 9 heures devant l’institut Pasteurisé.

Pour la célébration de notre 25ème anniversaire, vivez une expérience unique en rejoignant notre laboratoire.

Nous recherchons des nouvelles maladies pour rôles principaux et rôles secondaires ainsi que de nombreux figurants.

Critères:  Boutons, rougeurs, langue en feu, fièvre, hypertrophie.

Effets secondaires et effets spéciaux recherchés: boulimie, bouffée de chaleur, hémorragie qui conduit à la mort subite.

Venez nombreux !

©2017

POMPER L'AIR

Monsieur Ricochet venait de passer une semaine très chargée dans son bureau de community manager. Il n’avait qu’une hâte, se prélasser sur son sofa samedi matin et zapper les chaînes de télé, à l’aide de la manette, devenue au fil des années, l’extension de son bras droit.

Après une grasse matinée bien méritée, Monsieur Ricochet se souvint qu’une pile de courrier l’attendait sur la table de la salle à manger. Des factures, encore des factures, toujours des factures : le gaz, l’électricité, la pension de son ex femme, le téléphone mais aussi son loyer qu’il devait régler à la fin du mois.

“ Ah mais quel stress en ce début de weekend, marmonna t’il !”

Parmi la douzaine d’enveloppes, il y avait des publicités dont une qui retint son attention.

Il s’agissait d’une promotion sur ses obsèques. En effet, l’entreprise Cendres et Merveilles, proposait à Monsieur Ricochet de réaliser des économies sur des articles tant en boutique qu’en marbrerie. Pour l’achat et la commande immédiate d’un caveau, la société funéraire lui offrait une plaque Lauze, (ardoise de montagne) ainsi qu’un pot de géranium en plastique qui résisterait à tous les climats et à toutes les inimitiés. 

Soudainement, Monsieur Ricochet se sentit si mal à l’aise dans ses pompes qu’il reprit le chemin de son bureau, par un samedi matin, malgré la bruine ou crachin tenace qui transperce et glace les os.

©2017

LA CHASSE AUX GRAND-MÈRES

Le lobby des laboratoires pharmaceutiques a demandé le retrait immédiat de la vente du citron, du thym, de la menthe et du vinaigre de pomme.

En effet, ces produits diaboliquement naturels, appelés “ remèdes de grand-mères ” sans toxicité ni effet indésirables ni date d’expiration, pourraient à long terme perturber les ventes de produits commercialisés tels que les gélules, les comprimés et les granulés.

Si le consommateur découvrait que deux cuillères à thé de vinaigre de pomme, dilué dans un verre d’eau suffisent à soigner le reflux gastrique, alors, les inhibiteurs de la pompe à protons et autres antiacides pourraient disparaitre des rayons de pharmacies.

De plus, combien coûte la préparation d’une inhalation médicinale pour lutter contre une sinusite ?

 Il suffit d’une casserole d’eau fumante et de deux cuillères à thé de thym séché selon les sournois conseils des grand-mères séniles qui ont oublié de mentionner les bienfaits des corticostéroïdes, des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Par conséquent, le lobby des laboratoires demande en urgence le placement des grand-mères dans une unité de soins palliatifs car elles représentent un réel danger pour la société de consommation.

En conclusion, le médicament n’est que le susucre, le bonbon coloré pour les grands enfants que nous sommes restés !

©2017

QUADRIGE SOLAIRE

Le soleil qui se lève tous les matins, n’agit pas en fonction de ses motivations ni de ses désirs.

Il se lève sans attendre l’admiration ou l’acquiescement de la lune et des étoiles.

Il se lève tout simplement sans caprice ni découragement.

 

Et nous, petites fourmis humaines, comment pouvons-nous

bouder au lit sans envie, dans la mélancolie, la colère ou la

jalousie ?

Alors qu’au-dessus de nous, un char solaire tiré par deux chevaux,

Cavalent en feu dans l’atmosphère.

©2017

HEUREUX ÉVÈNEMENT

Il était une fois, une femme qui tomba enceinte sans avoir eu de rapport charnel.

Elle attendait un heureux évènement dont l’origine et l’identité restaient inconnues.

Après neuf mois d’attente, rien ne vint. Vingt années passèrent à tenter d’enfanter sans le moindre succès.

Et pendant qu’elle attendait, elle griffonnait sur un petit carnet,

Ses impressions, ses déceptions, 

Ses illusions, ses visi-ons.

Et de cette attente stérile 

Naquit un trublion

Un recueil de poèmes

Aux cheveux bleus et aux yeux blonds.

©2017

LE COULOIR DE LA VIE

La délivrance après une terrible attente.

L’execution d’un condamné à vivre a été suspendue vendredi 13 octobre, sept heures avant l’injection vitale.

L’odyssée judiciaire de Persona Non Grata commence il y a 50 ans. Dans les couloirs de la vie, ce détenu avait été condamné à la peine vitale en 1967.

L’accusé passera ainsi un demi-siècle derrière les barreaux de l’existence, repoussant à quatre reprises son exécution entre 2002 et 2014.

En novembre 2009, il avait évité la vie de justesse.

Le 13 octobre 2017, les juges ont ainsi offert un sursis inespéré à Persona Non Grata.

Soulagé le condamné à vivre n’aura plus à chercher inlassablement un sens à son existence inutile.

©2017

COLIN-TAMPON

Un ballon rouge de la Foire du Trône qui ne manquait pas d’air, 

Mit la clef sous la porte avant l’hiver et prit son envol à la petite semaine.

“ Il a lâché la proie pour l’ombre ” dirent ses amis envieux, cloués au sol.

Mais le ballon rouge s’en moquait comme de colin-tampon. Il avait mangé du lion et se parant des plumes du paon, il se cassa la margoulette !

“ C’était ni fait ni à faire “ s’exclamèrent les ballons envieux, à cor et à cri.

“ Il en a mis plein la vue et maintenant il l’a dans l’os ! “ répliquèrent en choeur, les ballons moqueurs. 

 Mais le ballon rouge de la Foire du Trône se rêvait encore en diligence et gonflé d’une prestance ostentatoire

 En fumant par le derrière

 Il devint Montgolfière !

Moralité : Ne jamais sous-estimé un enfoiré  !

©2017

CUL SEC

Un verre à moitié vide se lamentait devant un verre à moitié plein 

: “ Que les hivers sont longs

  Que les amis sont absents

 Et que les maris sont boudeurs ! “

 

Le verre à moitié plein, au contraire, célébrait l’existence :

“ Que les étés sont splendides,

  Que les amis sont rieurs,

  Et que les maris sont joueurs ! ”

 

Le verre à moitié vide ne supportant plus l’optimisme factice du verre à moitié plein, lui proposa un marché :

“  Nous allons trinquer jusqu’a ce que l’un de nous se vide le premier. ”

Et en se tamponnant de colère sur son collègue heureux, il se vida, cul sec , devant ses yeux.

©2017

MONSIEUR MOI SEUL

 

A l'exacte moitié de ma vie

J'ai rencontré Monsieur Moi Seul

En me voyant triste, il m'a dit 

" Que désires-tu mon amie ? "

Et j'ai répondu :

" Une maison remplie d'amour,

Un verger dans ma cour,

Mes poèmes brodés d'or

Et un coeur sans désaccord."

Alors Monsieur Moi Seul

M'a regardée et il m'a dit :

" Je vais t'aider "

Et par magie, m'a déposé

Une bêche, un stylo et un verre d'eau.

La bêche pour le verger

Le stylo pour les poèmes

Et le verre d'eau pour avaler

Tout mon ego.

©2017