AU PAYS DES CITRONS

Au pays des Citrons, vivait un peuple amer, grognon, grondeur et

rouspéteur, levé du pied gauche, souillé par l'excrément canin.

Cette nation acide, cette agrume humaine à l'écorce épaisse et

rugueuse dont la pulpe était peu juteuse, maugréait sans fin sa

Supériorité. Car ce citron ronchon avait une haute opinion de sa

Personne. Depuis la Philosophie des Lumières, ses graines de type

Pépin dans ses loges carpellaires, le rendaient arrogant et

Solitaire. Tout prétexte était bon pour plomber le moral d'un

Autre citron. C'était d'ailleurs le sport national.

Et dans cette râlerie collective, dans cette flagornerie blessante,

Mordante, humiliante, la rue était devenue son théâtre :

Il y mangeait bio en balançant sa clop

Et en galant citron-coq, il sifflait sa salope !

©2017