MAROTTE

Un idéologue collectionnait les théories, les notions, les

concepts, les avis qu’il conservait dans des bocaux de formol.

Il classait ses récipients par catégories :

Les idées lumineuses, les idées maîtresses, les idées mères, les

Idées préconçues, les idées reçues, les idées fixes et les idées

Derrière la tête.

Il aimait changer d’idées comme de chemise

Et il prenait plaisir à les combiner :

Un cliché, une allégorie, une vérité, une fantaisie.

Et dans ce monde des entités où notre idéologue était plongé, la

Réalité devenait peu crédible, voire inaudible.

Il caressait même l’idée de faire disparaître cette substance, cette

Matérialité.

Ainsi, le jeune métaphysicien aveuglé par tant de vérité, mourut

Dans la seule hypothèse d’avoir vécu.

©2017