LES MENOTTES DU PIANISTE

Un petit garçon était forcé par ses parents de jouer d'un instrument.

Il fallait qu'il apprenne les gammes, qu'il répète les arpèges inlassablement dans une pièce sombre de son appartement.

Il devait rester assis, jouer à do, ré, mi.

Toute la vibration de sa petite vie était couverte par un étouffoir en feutre.

Et par la fenêtre, il rêvait d'un bâton d'échappement, d'un pédalier qui le transporterait  dans les prés, dans les champs, où les oiseaux orchestreraient les fugues et les fantaisies des forêts.

Et quand le soir tomberait à l'impromptu, la ballade s'achèverait Par le sommeil de l'apprenti sorcier.

©2017