Histoire d'épouvante

Un corbeau aimait une hirondelle mais l’hirondelle en pinçait pour un épouvantail au large et étrange sourire.

L’épouvantail chérissait le ciel tandis que le ciel adorait Dieu or Dieu n’aimait personne.

Ainsi, le corbeau, en secret, chaque matin, confisquait une paille du bonhomme des champs qui s’essoufflait lentement. 

“ Qu’il a maigri, qu’il est pâlot ! ” disaient les oiseaux en se posant sur son bras.

“ Il a perdu de sa superbe, sa gloire est ternie. “

Pendant ce temps, le corbeau méthodiquement vidait le sang doré de l’épouvantail.Un brin de paille par-ci, un brin de paille par-là !

“ Demain, nous n’aurons plus de perchoir " dit le moineau dépité.

   “ Où allons-nous nous reposer pendant nos longs trajets d'hiver?" demanda l’orgueilleuse hirondelle.

Avec chaque brin de paille bien en chair, le corbeau charpentait un grand nid chaud et douillet sur la branche d’un arbre. Bientôt l’hirondelle attirait par le comfort du foyer ouaté vint se blottir dans les bras du corbeau. Et parfois dans la nuit noire, lorsque les étoiles cillent, le nid chaudement douillet offre un large et étrange sourire.

© 2017