Le Confiteor de L'incapable

Dernière aurore, viens à moi

 

Dépose sur mes épaules ta robe de bure

 

 Dernière aurore, voici mon confiteor :

                ***

Je confesse aux cieux tout-puissants, 

 

Je reconnais devant mes grand-frères, Robert Desnos, Charles Baudelaire que j’ai péché,

 

En inspiration, en forme, 

 

En musicalité et en beauté.

 

Oui, j’ai vraiment péché.

 

C’est pourquoi, je supplie la Vierge Poésie, 

 

les Anges et tous les Saints 

 

et vous aussi,

 

Mes grands Frères, 

 

De prier pour moi les seigneurs nos Cieux.

 

Amen

© 2016