Gouttelette

Une petite Larme voulut s’affranchir d’une joue alors elle glissa sur le nez en trompette et prit la poudre d’escampette.

 

D’abord elle atterrit sur le sol d’une cuisine et voyagea sur une serpillère mais l’eau de son seau fut balancée à la rivière.

 

Puis les tourbillons de la rivière piégèrent Gouttelette qui fut miraculeusement recueillie par un poisson dont la destination était un nouvel océan appelé Poétique, inconnu des scientifiques.

 

Enfin dans le grand bain, Gouttelette se mit à rimer, à faire des licenses. La vague des mots devint sa piste de danse. 

Et dans un songe lointain, elle repensa à cette triste joue qui un jour l’abrita. Cette petite surface de chair rosée, toujours humide d’un poète mal aimé, enfermé dans les murs de la pensée de son Moi capitonné.

 

Fin mot de l’histoire :

 

Allez voir ailleurs remédie à toutes les peurs.

© 2016