Carte de Visite

Le poète n’a ni bureau, ni mallette, ni écriteau

Sans emploi du temps, il s’englue dans ses rêves, sable émouvant.

Son seul marché, la montée des eaux.

Dans ce monde moderne, il n’a aucune fonction mis à part laver le sang de la terre.

C’est un fonctionnaire de l’air du temps.

Il s’assoupit, s’endort, mystère…

Plus il dort, plus il est puissant !

Ce bon à rien porte en lui les sèves du monde. 

Cloué sur la croix de ses rêves.

Sans casquette ni étiquette.

Il est le comptable des secondes et l’ingénieur des nids d’oiseaux.

Ses mots rient au semelles du vent.

© 2016